Huile essentielle Iary Agrandir l'image

Huile essentielle Iary

Neuf

Le lary soulage les voies respiratoires basses et l'oxygénation. Il peut être utilisé pour les soins de la peau et la démangeaison. Anti-inflammatoire il s'utilise en application cutanée, dans le bain, en diffusion ou en inhalation sèche ou humide.

Plus de détails

9,00 € TTC

Frais de port offert ds 59 d'achat

Fiche technique

Parfums Issa
Partie de la plante parties aériennes
Nom latin Psiadia altissima
Nature et progrès oui

En savoir plus

Grand arbuste de la famille des Astéracées commun dans les Hautes Terres de Madagascar. Les jeunes pousses et les fleurs présentent une sécrétion collante.

 L’arôme du Iary s’apparente à celui de certains Conifères tout en étant plus chaud et humide, plus complexe et abouti. L’action respiratoire aussi peut dans une première impression être comparée mais une investigation plus précise indique une identité fort différente.

 L’emploi du Iary en application cutanée sur la poitrine ou en inhalation engendre une respiration ample et profonde. Le rythme respiratoire semble plus posé comme apaisé, la sensation d’oxygénation est intense mais maîtrisée. Les propriétés pulmonaires, expectorantes des Conifères sont doublées dans le Iary par un effet régénérant, revitalisant, réparateur d’une bien plus grande subtilité et avec une grande douceur. Ainsi le Iary convient aux terrains respiratoires affaiblis, aux asthmatiques, aux enfants notamment pour les voies respiratoires basses. Complémentaire de l’Hélichryse femelle ou mâle en massage.

 Cette douceur se retrouve aussi dans la tolérance cutanée, une application en large onction ne provoque généralement pas de réaction, on observe même que la peau s’adoucie. Le Iary s’utilise d’ailleurs contre les démangeaisons, pour apaiser un psoriasis en association avec un macérât de Centella. Son action révulsive peut être mise à profit dans le cadre de massages anti-inflammatoires pour les articulations douloureuses.

 En olfaction le Iary agit sur le rythme, le temps. Cette plante semble liée au passage, à l’étape, au franchissement. Elle interroge sur son quotidien pour accompagner les prises de décisions, elle assiste les bouleversements de la vie.

 © Simon Lemesle, extrait du livret " Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d'une aromathérapie innovante, 2ème édition ".